Pour des voyages vraiment pas chers il existe plusieurs astuces. On a déjà parlé des échanges de maison et des jobs voyages,  cette fois, il s’agit d’un tout nouveau concept pour voyager malin à savoir le Workaway, une alternative très intéressante qui vous permet de voyager tout en étant logé et nourri gratuitement, il suffit juste ne pas avoir peur de mettre la main à la pâte ! Explication :

C’est quoi le Workaway ?

Grâce au Workaway vous pourrez éviter les frais de logement et de nourriture, vous pourrez également travailler dans le monde entier, développer de nouvelles compétences et vous immerger dans des nouvelles cultures.

Le principe est simple : logement et nourriture en échange quelques heures de travail.

Partout dans le monde, des hôteliers, des fermiers et des élévateurs recherchent une main d’œuvre pas cher, le Workaway consiste alors à loger et nourrir le voyageur en contrepartie de son travail. Pas de salaire ou d’échange d’argent, donc pas de formalités administratives, pas de visa de travail requis…

Comment ça marche ?

Le site Workaway.info met en relation les amateurs de voyages et des langues avec des hôtes aux quatre coins du monde qui cherchent des volontaires qui pourraient leur donner un coup de main dans divers domaines (travaux de peinture, de jardinage, construction, baby-sitting, courses ou même tonte de moutons…).

Une fois inscrit sur le site pour la somme de 22 euros,  vous aurez accès durant deux ans aux coordonnées des hôtes. Vous n’aurez qu’à choisir votre destination, lire les annonces, puis contacter les hôtes de votre choix. Si les deux parties se mettent d’accord, vous n’avez qu’à acheter les billets d’avion.

Les avantages du Workaway

  • voyager à moindres frais
  • Hébergement et prise en charge gratuite.
  • Mieux découvrir la culture locale
  • La liste des tâches à accomplir est variée : chantiers, jardinage, ménage, baby-sitting, soins aux animaux, accueil des touristes, projets artistiques…

Les inconvénients du Workaway

  • L’inscription au site est payante
  • Le voyageur est obligé de travailler, il ne s’agit pas de détente et farniente.
  • Des éventuelles mauvaises surprises (conditions d’accueil désagréables, travail rude …).