1 décembre 2020

Andorre : une curiosité politique qui doit être préservée

Aussi petite soit-elle, Andorre ne cesse de séduire ses visiteurs. Ici on est ni en France, ni en Espagne, ni en Catalogne. A vous de découvrir les mystères du tourisme en Andorre.

Aperçu historique

Andorre possède une langue histoire. Indépendante depuis 1278, avant même la république française, la légende dit qu’Andorre doit son indépendance à Charlemagne qui a décidé de remercier ainsi ses habitants pour leur loyauté et leur soutient contre les Sarrasins. Depuis  ce micro-état a toujours séduit ceux qui s’y trouvaient ou le visitaient. En 1806, en passant par Andorre, Napoléon a refusé d’incorporer le petit pays en France en déclarant que l’Andorre est une curiosité politique qui doit être préservée.

Andorre : le petit pays des Pyrénées

En raison de la sa petite taille et de sa situation géographique cœur au cœur des Pyrénées, entre la France et l’Espagne, la principauté d’Andorre n’est accessible qu’à travers deux routent l’une depuis la France et l’autre depuis l’Espagne.

Ce sont aussi les deux pays avec lesquels la principauté autonome d’Andorre a des liens culturels, administratifs et économiques très forts et pourtant elle présente des caractéristiques politiques uniques vu qu’elle n’est ni membre de l’espace économique européen, ni candidate à l’Union européenne.

Toutefois, sur le plan militaire, c’est la France et l’Espagne qui se chargent de la défense de l’État andorran puisque il n’entretient pas d’armée.

Tourisme en Andorre

Longtemps restée à l’écart des autres pays européens, ne c’est au début des années cinquante que le tourisme commence à se développer dans la principauté d’Andorre en misant sur le patrimoine culturel riche et sur la diversité de paysage. Aujourd’hui, avec en moyenne dix millions de visiteurs par an, Andorre est surtout reconnue pour ses  grands magasins aux produits détaxés, ses stations de ski et circuits de randonnée.

Culture locale

Bien ancrée dans l’histoire, la principauté d’Andorre a enclavé toutes les bonnes raisons pour d’avoir de fortes traditions qui s’expriment tant dans la gastronomie, que dans les fêtes populaires, le mode de vie et l’architecture.
Le peuple andorran, fermé mais sympathique, il est réputé pour une grande solidarité avec ses compatriotes et un esprit d’ouverture relativement souple vis-à-vis de ses visiteurs et plus particulièrement de ses voisins.

Crédit photo : flickr par : Victor Vic