3 décembre 2020

Douane d’Andorre : formalités et franchises douanières

Principalement connue pour sa rue commerçante et ses magasins “hors taxes, de nombreux touristes, en particuliers des régions frontalières viennent en Andorre opportunément profiter des prix bas de certains articles. La douane d’Andorre offre une souplesse législative certes, mais il existe toujours des limites à ne pas dépasser.

Franchise douanière

Après avoir visité la Principauté d’Andorre, vous pouvez bénéficier de franchises en quantité ou en valeur sur certains produits venant d’Andorre. Vous pouvez donc ramener des marchandises par personne et sans avoir à payer ni droits ni taxes de douane jusqu’à certaines limites et il est obligatoire de les déclarer lorsqu’un montant déterminé est dépassé. Par exemple, les visiteurs de plus de 15 ans qui achètent des produits de longue durée pour un montant supérieur à 900 euros doivent payer des taxes à la douane avant de les passer en France.

Douane d’Andorre : tabac et alcool

Avec des cigarettes trois fois moins chères qu’en France, des alcools environ deux fois moins cher et des prix en général de 20 à 30 % inférieurs, vous pouvez importer en France, sans payer de taxes, des cigarettes, des boissons alcoolisées, à moins de ne pas dépasser les quantités mentionnées dans le tableau ci-dessous.

Marchandises strictement interdites

Par contre certaines marchandises sont strictement interdites que ce soit  à l’importation, à l’exportation ou à la détention. Il s’agit des végétaux et produits végétaux potentiellement porteurs d’organismes nuisibles, des espèces animales et végétales protégées par la convention de Washington, des médicaments à usage humain, ainsi que des extraits anisés.