18 septembre 2020

Les trois types du Hajj

Une fois les conditions pour faire le pèlerinage à la Mecque réunies, le musulman doit choisir l’un  des trois types de Hajj « Tamattoua », « Al Qirân » ou « Al Ifrâd ». C ‘est la manière de combiner ou non le Hajj et Oumra qui détermine les différents types de HAJJ.

 Grand Pèlerinage et Petit Pèlerinage

Outre le grand pèlerinage c’est à dire le HAJJ, obligatoire, il y’ a également ce qu’on appelle le petit pèlerinage c’est à dire la OUMRA ou Omra qui est une pratique facultative dite « traditionnelle » ou « sunna ». Ce sont deux pratiques cultuelles différentes et même indépendantes l’une de l’autre.

 

Le Hajj appelé Ifraad

Le Hajj dit IFRAD consiste à faire le grand pèlerinage. Le musulman restera en état de sacralisation jusqu’au jour du sacrifice mais contrairement aux 2 autres types évoqués ci-après il n’offrira pas d’animal en sacrifice le10ème jour de la tabaski, à moins qu’il n’ait commis une faute durant le hajj qui nécessite un sacrifice expiatoire (appelé Hadiyou).

Les étapes du Hajj du type Ifraad

Le Hajj appelé Al Qirân

 

Le pèlerinage dit Al Qirân consiste combiner Hajj et Oumra. Le pèlerin déclare son intention d’effectuer le grand et le petit pèlerinage également. Il doit accomplir les rites du hajj (avec immolation d’un mouton) et ceux de l’Oumra en même temps.

Il ne rasera ses cheveux qu’après la lapidation des Jamarat à Mina et quittera alors l’état de sacralisation uniquement à la fin du rite du Hajj.Il doit aussi offrir un animal en sacrifice.

Les étapes du Hajj du type Al Qirân

Le Hajj apellé Tamattu

C’est quand le pèlerin entre en état de sacralisation avec l’intention d’accomplir la Oumra les mois du Hajj puis se désacralise pour entrer de nouveau en état de sacralisation et accomplir le Hajj durant la même année. Il doit se terminer par le sacrifice d’un animal.

Les étapes du Hadj du type Tamattu

Quel est le meilleur type de pèlerinage ?

Chaque musulman peut accomplir les rites du pèlerinage de son choix. Le meilleur type du pèlerinage parmi les trois ci-dessus cité, est celui qui permet de jouir d’une vie normale entre l’Omra et le Hajj quand on a les moyens de faire le sacrifice: « le Tama’ttu ». Il est d’ailleurs le type instruit par le Prophète lui-même.