23 septembre 2020

Conditions requises pour faire le pèlerinage à la Mecque (Hajj)

Le pèlerinage à la Mecque (Hajj) est l’un des cinq piliers de l’islam. Cette pratique qui remonte à l’an 9 du calendrier musulman se déroule chaque année entre le 8 et le 13 du mois musulman de Dou Al Hijja  est marquée par la révélation de sourate Al Imran. Tout musulman qui réunit les conditions suivantes doit l’accomplir au moins une dans la vie :

1- L’Islam : Le Hajj est strictement réservé à ceux croient Dieu et en l’islam.

2- La raison : Etre saint d’esprit.

3- La puberté : Etre majeur, les enfants peuvent accompagner les parents.

4- La liberté : Le musulman doit être totalement libre et sous aucun engagement qui peut  compromettre son pèlerinage.

5- La capacité : La capacité consiste à être en bonne santé et avoir les moyens nécessaires pour se rendre à Mecque et financer son séjour.

Une sixième condition s’impose aux femmes, celles-ci doivent faire le Hajj qu’en présence de leurs maris ou d’un de sesMahram c’est-à-dire un musulman, pubère et sain d’esprit avec lequel elle ne pourra jamais se marier en raison de leur lien de parenté. A défaut d’un mahram, elle peut être prise en charge par un groupe de pèlerins sûr comportant au moins une femme.

conditions pelirinage mecque
La Mecque © Flickr par  Urbannomadz

 

Pour en savoir plus sur la condition de la capacité

Une fois les conditions que l’on vient de citer réunies, le musulman, aussi bien l’homme que la femme, doit s’acquitter de son pèlerinage dans l’immédiat. Toutefois, il reste encore à mieux expliquer la condition la capacité. En fait, le musulman doit posséder les provisions qui lui suffiront pour son aller et pour son retour sans compromettre l’existence du reste de la famille durant la période du pèlerinage. La capacité comprend également la bonne santé physique.

Une fois ces conditions réalisées, le musulman est amène de débuter son pèlerinage. Cependant, avant cela, le haj ou la hajja doit choisir un parmi les trois types de Hajj : « Tamattoua », « Al Qirân » ou « Al Ifrâd ». Quelque soit le choix du pèlerin, son Hajj est accepté.