Promenade des Anglais Nice | Guide de visite

La Promenade des Anglais à Nice

Rater la célèbre Promenade des Anglais à Nice ce serait un peu comme manquer les Champs-Élysées à Paris. La célèbre promenade est tout simplement magique.

A peine les pieds posés sur cette allée bordée de superbes palmiers et qui épouse si parfaitement les Baie des Anges, vous aurez les sentiments d’être une star. Avant vous, nombre de têtes couronnées, des célébrités du cinéma, du théâtre ou de la chanson ont foulé cette promenade. Le chic du chic ! Mais, n’oubliez pas de mettre une bonne paire de chaussure. La Promenade des Anglais à Nice est longue. Elle débute après le quai des Etats-Unis, longe le vieux Nice et se termine à l’aéroport.

promenade des anglais

Promenade des Anglais à Nice.© Flickr par Dragozov

Promenade des Anglais à Nice : à voir à visiter

Allée des rois et des aristocrates au début du siècle, la Promenade des Anglais est aujourd’hui le lieu de convivialité par excellence. Poucettes, rollers, joggeurs la parcourt la journée et le soir des couple enlacés viennent y admirer le coucher de soleil.

nice promenade des anglais

Palais de la Méditerranée.© Flickr par rrenzoo

Oubliez deux seconde la mer et levez la tête pour admirer les villas du début du siècle, ça vaut le coup d’œil. Outre les magnifiques villas aux toits bicolores, admirez le Palais de la Méditerranée, un ancien casino dont il ne reste plus que la façade néoclassique.

la promenade des anglais nice

Musée de la villa Masséna.© Flickr par dalbera

Ne manquez pas également la villa Furtado Aim, les hôtels Royal, Westminster, West-End, la magnifique villa Masséna devenue musée et surtout juste à côté le Negresco. Constuit en 1912, cet hôtel retrace l’histoire de la ville de Nice, il évoque à lui seul tout le faste la splendeur et le raffinement du Nice de la belle époque. Salvador Dali dans un élan lyric l’avait rebaptisé le Palace Etoiles.

La Prom Nice

L’hôtel Negresco.© Flickr par rrenzoo

Faufilez-vous à l’intérieur, vous découvrirez une verrière à charpente métallique réalisée d’après des plans de Gustave Eiffel, un lustre de Baccarat commandé par le tsar Nicolas II, des créations de Niki de Saint-Phalle et des œuvres de Raymond Moretti. Pour une petite suite, videz votre compte en banque !

Histoire de la Promenade des Anglais

Montons dans la machine à remonter le temps. 1820, un hiver particulièrement rigoureux longe les paysans dans la misère. Touché par tant de désarrois, le révérend britannique Lewis Way a l’idée d’aménager une promenade en bord de mer qui sera peut être un premier chantier à vocation sociale.

Le but est bien sûr est d’offrir aux puissants une ballade aménagée le long du front de mer,  mais aussi d’améliorer le sort des pauvres niçois le temps des travaux. Lewis collecte des fonds auprès de toute l’aristocratie et 1983 le chantier commence.

La Promenade des Anglais est initialement qu’un petit sentier de deux mètres de large. Vingt ans plus, elle est réaménagée et rallongée.

Le Camin dei Anglès est rebatisé la Promenade des Anglais et c’est 1930 qu’elle prend son aspect actuel, deux chaussées, un terreplein central, un large trottoir côté mer et des lampadaires. En 1931, le duc de Connaught, un des fils de la reine Victoria, a officiellement inauguré la Promenade des Anglais à Nice.

La Promenade des Anglais devient si renommée qu’on s’y bouscule pour  y réaliser des exploits. Au début du vingtième siècle, Serpollet  y bat le record de vitesse terrestre lancé en automobile à la vitesse de 120 km/h. En 1910, c’est Santos-Dumont qui survole la promenade en dirigeable.

Author: admin

Partager cet article sur