Cuisine Vietnamienne : plats typiques et spécialités régionales

Tous les secrets de la cuisine Vietnamienne

La cuisine Vietnamienne comme la culture de ce pays s’est largement inspirée des traditions culinaires des pays environnants à savoir le Cambodge le Laos, et la Thaïlande. Néanmoins, elle se distingue par sa finesse, sa légèreté et la diversité de ses plats. Une fois votre vol pour le Vietnam réservé, préparez vos papilles à voyager elle aussi !

Spécificités de l’art culinaire du Vietnam

Avec plus de 500 plats traditionnels, la cuisine vietnamienne est richement variée et se colore de la diversité de trois principales régions le Nord, le Centre et le Sud. Chacune de ces régions possède ses propres plats typiques dont les goûts et saveurs varient sensiblement. Le riz est un aliment de base du Nord au Sud. Le nuoc mâm, sauce d’anchois macérés dans de la saumure accompagnent également bon nombre de plats.

La cuisine du Nord

Le Nord du Vietnam est caractérisé par une cuisine plus salée que dans les deux autres régions du pays. Elle fait très largement appel aux soupes et aux grillades. Les spécialités du Nord sont :

  • Phở, il existe près de 17 sortes de phở. Mais sa principale composition est de la pâte de riz ainsi que du boeuf.
Phở, le plat qui symbolise le mieux la spécialité de la région nord. © Flickr par Antoine Hubert
  • Giò, pâté de porc vietnamien cuit à la vapeur dans une feuille de bananier.
  • Bún thang, vermicelle de riz avec de l’omelette et du poulet en julienne.
  • Bánh chưng, le gâteau de riz gluant à la pâte de soja mungo et au lard cuit à la vapeur.
  • Chả giò (nems), rouleau de Galette de riz frit, farci à la viande de porc haché et crevette et crabe.
  • Cá kho, du poisson grillé et cuit au caramel avec des morceaux de lards et du piment.
  • Bún chả, grillade de poitrine de porc et boulettes de porc avec de la vermicelle de riz, des herbes aromatiques et des légumes marinés.

La cuisine du Centre

La cuisine du Centre du Vietnam se caractérise d’une cuisine plus épicée avec des poissons et des crustacés. Autrefois, y vivaient la cour impériale avec ses raffinements et une population essentiellement composée de pêcheurs sur un sol pauvre et difficile à la culture ce qui a contribué au développement d’une cuisine accentuée sur les richesses de la mer.

Un des plats typiques du Centre du Vietnam est le mon cuon : crevettes sautées avec des oignons et d’autres légumes ainsi que de porc bouilli coupé en lamelles.

 La Cuisine du Sud

La cuisine du Sud est plus sucrée avec des mets souvent à base de lait de coco. C’est la cuisine la plus connue au travers de l’émigration vietnamienne qui est plus originaire de cette région. Les plats typiques du sud sont :

  • Hủ tiếu, dite soupe saïgonnaise, spécialité de la ville de Mỹ Tho
  • Bánh cuốn, raviolis au porc haché et champignons noirs
  • Bun bo cari, vermicelle de riz au bœuf au curry
  • Nuoc cham, la sauce vietnamienne à base de nuoc mam, dilué dans du vinaigre et du sucre.

Author: admin

Partager cet article sur