La Goulette : vestiges d'un passé européen

La Goulette : La petite Sicile de Tunisie

La Goulette

Si jamais vous arrivez à Tunis par la mer comme c’est le cas de la majorité des croisières qui traversent la méditerranée, vous  allez débarquerez à La Goulette. C’est la première ville au nord de Tunis, en route vers Carthage et Sidi Bou Said. Outre sa vocation touristique, la Goulette offre aussi un intérêt historique c’est là où vous trouvez une forteresse, construite par Charles Quint en 1537, restaurée, trône encore au milieu des rues animées.

La Goulette : vestiges d’un passé européen

La Goulette est un lieu aussi de métissage culturel. Elle a longtemps hébergé un mélange riche et harmonieux de communautés européenne. Italiens, Maltais et français y vivaient depuis des siècles. Les vestiges du passé européen de La Goulette sont l’église Saint-Augustin et Saint-Fidèle, quelques maisons portant l’inscription liberty et quelques phrases en dialecte sicilien restées dans la mémoire des plus anciens Tunisiens.

Port de pêche La Goulette

Aujourd’hui La Goulette est une ville balnéaire et commerçante réputé pour la perpétuelle animation qui reine dans ses rues. C’est une ville propice aux rêves. Chaleureuse, conviviale et humaine, la nuit on entend  raisonner la musique orientale entre ses murs et dans ses cafés-restaurants.

Les restaurants de la Goulette

Dans le port de pêche, les fruits de mer du restaurant Port de la Goulette valent le détour. Au bord de la mer les terrasses des cafés  et des restaurants se succèdent où vous pourrez déguster des mets de poissons frais, c’est l’un des endroits les plus réputés en Tunisie pour sa gastronomie. La Goulette est aussi l’un des quartiers de Tunis qui veille très tard la nuit, surtout en été.

Crédit photo :

  • Port de pêche La Goulette by nachoua

Author: admin

Partager cet article sur