Au Pays-Bas, un hôtel pour divorcer en 24h !

Au Pays-Bas, des hôtels pour mettre fin à son mariage !

Après le business du mariage, voici venu le temps du business du divorce ! Une compagnie hôtelière aux Pays-Bas propose aux couples qui veulent divorcer de réserver dans un hôtel pour cœur brisé.

L’idée est simple : il s’agit de pouvoir divorcer pendant un weekend en séjournant dans l’un des hôtels de la compagnie “Divorce Hotel”.

Un hôtel pour divorcer clé en main

Le concept de ces hôtels offre la possibilité aux couples de divorcer convenablement et rapidement, en un week-end, en y séjournant.

A leurs arrivées les couples reçoivent toute la documentation et l’information concernant la pension alimentaire, la garde des enfants, le fractionnent et les droits aux futurs divorcés. Un service de médiateurs et de conseillers juridiques sont aussi mis à leurs dispositions.

Plusieurs formules pour mettre un terme à son mariage

La compagnie hôtelière propose des hôtels haut de gamme à travers le pays. Les futurs divorcés ont le choix  deux différentes formules :

  • Pour un divorce traditionnel : une solution de proximité qui permet de choisir parmi 20 endroits aux Pays-Bas pour rencontrer un des avocats de l’équipe. Taux horaire: 150 € ou à un prix fixe à partir de 1.200 €.
  • Pour un divorce clé en main : rendez-vous avec votre partenaire au « divorce hôtel » où une équipe de professionnels s’assurera d’enterrer ce qu’il reste de votre mariage en un week-end. Prix sur demande à partir de 2.500 €.


The Netherlands’ Divorce Hotel par NewsLook

Plus qu’un simple marketing tapageur

Jim Halfens, le directeur commercial de l’établissement explique que les services proposés valent bien leurs prix.Il s’agit bien plus qu’un simple marketing tapageur, la compagnie “Divorce Hotel” propose :

  • Un environnement calme et confortable propice à la sérénité qui fait souvent défaut dans ce moment délicat qu’est le divorce.
  • Des avocats qui les accompagnent dans toutes les formalités : séparation des biens, droits de garde et de visites, pensions alimentaires.
  • Un service de médiation qui accompagne le couple et fait tampon entre les anciens amants.

A la fin du séjour, le couple n’a plus qu’à fournir l’accord à un juge, comme l’exige la loi néerlandaise.

Crédit photo, flickr par banjo d

Author: admin

Partager cet article sur